Tsingtao, un bon gout de… au-revoir

Tsingtao, du 5 au 8 juillet 2010

L’arrivee a Tsingtao (ou Qing Dao en chinois) n’est pas evidente… Aucun hotel local ne nous accepte et on se retrouve, a contre coeur, dans une Guest House occidentalisee a mort : de la musique australienne dans un bar lounge avec la biere Tsingtao 3 fois le prix normal ! Ils se foutent de nous quoi !
Dans l’apres-midi on va acheter nos fameux billets de bateau pour nous rendre au Japon ! Les guichetieres sont adorables et comme Philippe parle chinois et moi japonais, toutes rejouies, elles nous offrent de nous faire la reduction etudiant… Bon, on dit pas non ^^
Le soir meme on se trouve un boui-boui ou on mange des brochettes et de la Tsingtao pour faire descendre tout ca ^^

Admirez l'arriere-plan...

Et ici on vend la biere au sac !!!

Hummm... ca donne envie hein ?

Par habitude, on dit a l’hotel qu’on ne reste qu’une nuit. Le lendemain matin, notre humeur avait change, on pensait rester plus longtemps et aller faire nos affaires plutot que de chercher un autre hotel, ce qui prendrait forcement une matinee.
Le voyage nous l’a deja appris, le malheur du matin fait souvent le bonheur de l’apres-midi… neanmoins quand on se fait jeter de l’hotel a 11h du matin, le lendemain, on l’a un peu mauvaise… On avait deja eu du mal a trouver cet hotel… Bref, on ouvre de nouveau notre Lonely Planet, prenons un taxi… et l’hotel indique est… plein !!! Bon la, c’est chiant, hein… Et puis, on atterri dans un hotel propret ou on nous sourit, avec Mickey dessine sur la devanture… Ah ! Il faut qu’on parle de ca ! Je ne sais pas si je vous l’ai deja dit mais les chinois n’ont pas les memes criteres que nous sur les choses enfantines… Je m’explique. Porter un T-shirt Mickey a 25 ans ne pose pas de probleme pour une chinoise. Aller faire son metier de comptable avec un sac a dos Hello Kitty n’entrainera pas le moindre haussement de sourcil… Et nous… ben on observe…
Bref, l’hotel a Mickey en devanture, et apres 2 mois de Chine, on sait que ca n’est pas un mauvais signe… Les hotesses nous offrent de partager un fruit, on choisit une chambre peu chere, et aveugle… Mais au moins nous sommes loges a present. On fete ca avc une bonne sieste bien meritee ^^ puis on se rend au cafe internet. Comme d’abitude en Chine, c’est un endroit immense avec plusieurs centaines d’ordinateurs disponibles… La nouveaute cette fois-ci c’est que l’endroit propose plusieurs confort differents : soit chaise (normal), soit fauteuil en osier suspendu au plafond (effet balancoire quoi (!) ), soit canape avec couverture et coussin, soit chaise perdue au milieu de feuillage, effet jungle… c’est absolument dingue !

He ! Sans les pieds !

On se balade aussi dans la ville, et on se fait copain avec les locaux… ^^

Philippe et son nouveau copain

Le lendemain, Philippe decide de se faire tout beau pour notre arrivee au Japon et il coupe ses cheveux… Il a eu chaud… le coiffeur qu’il a eu n’avait peut-etre jamais eu des ciseaux entre les mains auparavant… ou bien il a ete tres impressionne par le fait de couper des cheveux boucles… Neanmoins, la proprete est de mise : lavage des cheveux avant Et apres la coupe !

Ensuite, n’y tenant plus ^^ nous nous rendons au musee Tsingtao, la biere bien sur ! On marche pas mal dans la ville, mais quand on est motive… Et on apprend avec bonheur que 2 degustations sont incluses. C’est bien sympa, et on a surtout passe du temps a observer le mecanisme d’encapsulage de bouteilles, de preparation des colis… C’est une mecanique bien huilee. Et ils en produisent tant. C’est difficile de se dire que tout ca est consomme a la meme vitesse quelque part dans le monde.

Serait-ce le paradis ?

Il y avait aussi une piece ou on se sent tout de suite bourre… je vous laisse apprecier…

Houla... un peu trop de degustation ?

Ca fait reflechir...

Et puis voila, c’est presque l’heure des adieux a la Chine.
Demain, on s’engouffre dans un bateau pour 36h en direction du Japon.
On fait notre dernier repas chinois non loin de la mer… pleins de fruits de mer ! Coquille St jacques et Couteaux
Et puis on fait les boutiques pour essayer de se rendre plus presentable pour le Japon, avoir moins l’air de routards… chemise et jean pour Philippe, un T-shirt et un jean pour moi. On fait c’qu’on peut…

Au revoir la Chine… on se revoit apres le Japon dans tous les cas !

Bouffe de rue (Tsingtao) by philadia

A lire aussi...

Ce contenu a été publié dans Chine, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>