Rocky san et Ikumi san (Toujours a Maze)

Du 5 au 18 septembre 2010

Rocky et Ikumi san

Rocky san et Ikumi san habitent dans le village de Maze, le meme village de Nanako san mais dans un autre coin. Il y a 10 minutes de voiture entre leur 2 maisons. Mais, ce n’est pas encore trop eloigne pour qu’ils ne se connaissent pas. Ils sont donc amis et c’est ca qui a permis de rencontrer Rocky et Ikumi. Ca s’est passe pendant une sortie avec Nanako san. L’équipe (Nanako san et les WWOOFer) etait parti chercher de la terre « a poterie » dans la montagne. En revenant, on s’est arrête voir l’école de pêche de Rocky. On a revu Rocky san et Ikumi san a différentes occasions et de file en aiguille on s’est propose de venir les aider a l’ecole de peche. Ca a dure 2 semaines.

Rocky et Ikumi san ont 2 vies. Une première vie a Maze ou ils sont employés par la mairie pour gérer l’école de pêche de la ville. Une deuxième vie sur l’ile d’Hokkaido ou Rocky est prof de ski pendant l’hiver. On dit école de pêche mais c’est un peu plus vaste que ca.
Il faut savoir que le village de Maze (Classe un des plus beau village du Japon) est connu pour sa rivière ou l’on peut pecher un petit poisson goutu. Ce poisson est tres territorialiste. Pour le pêcher, il faut un autre petit poisson comme lui, qu’on va jeter dans son territoire et qu’il va tacher de déloger…
Il faut aussi savoir qu’on Japon, il y a une vieille tradition de jeux de poisson. Au centre de pêche, il y a un bassin de 40 cm de profondeur. Les gens viennent en couple ou en famille et payent Rocky pour mettre quelques poissons dans le bassin et jouer a les attraper a la mains. Quelques jours après notre arrive chez Rocky, une école maternelle était venue au centre (Avec les mamans) pour venir jouer a attraper les poissons et les manger au barbecue. Fadia et moi devions aider a presenter le centre, démarrer les BBQ, et parler avec les mamans japonaises. Rocky san aime cette idee de faire rencontrer des étrangers aux gens de son village. En prime, j’ai fait la démonstration de préparation de poissons : ouverture au couteau, vidage, embrochage sur un stick en bois, et salage.
1er activite annexe au centre. Rocky organise des sorties Canyoning. Différents cour d’eau permettent d’organiser des sorties pour les débutants et les plus aventureux. On a fait une sortie une apres midi avec un professeur de biologie de la ville. La ballade a dure comme 1h, le cour d’eau n’était pas au plus haut de sa forme donc on a pas trop souffert. Rocky doit etre la seule personne ou presque a organiser des canyoning au japon. C’est un novateur qui tache de développer ca tout seul.
2eme activite annexe au centre. Rocky et 2 messieurs du village construisent un parcourt sportif dans les arbres. Parfois appele ACCROBRANCHE. Le parcourt se developpe petit a petit dans un bout de foret « prete » par le proprietaire qui trouve ca sympa d’avoir de la visite et que son bois ne serve pas  » a rien ». On a aide Rocky a trouver des idees d’atelier sur internet et on a etudie ensemble le trajet et les ateliers du prochain parcourt.
3eme activite annexe au centre. Rocky et ses amis ont redecouvert une vieille technique pour grimper aux arbres. Pour cela l’equipement est simple (Hors securite) : une corde de 4 m de long (2cm de diametre) avec a chaque extremite un baton fixe « pas au milieux ». La technique est pas simple a raconter. On a mis la video pour montrer. Rocky organise des seances pour apprendre la technique aux gens. Il recoit des groupes en coordination avec la mairie qui organise un toboggan a nouille geant.
4eme activite tres annexe au centre. Ikumi est venue en France il y a 3 ans pour 6 mois. Un organisme aide les japonais a aller se former a l’artisanat dans des pays etrangers. Ikumi san est venue en France pour apprendre a faire le pain. Apres 6 mois et des visites dans 3 boulangeries, elle est retournee au Japon. Maintenant, elle loue le laboratoire d’un boulanger 1 journee par semaine pour faire une fournee de pain qu’elle vend. Les gens du villages viennent participer au petrissage a la main, nous avons fait de meme. Ca chauffe bien le corps de petrir pendant une heure. Ce jour la, Ikumi dort chez ses parents car elle doit petrir plusieur fois dans la nuit apres la 1ere et la deuxieme fermentation. Un vrai travail. Voila comment 2 francais ont appris a faire du pains avec une japonaise, qui avait appris a faire du pain en France aupres d’un Quebecois.

Onsen. Le onsen, c’est l’institution japonaise. Le pays a une tres forte activite sismique et volcanique et les sources d’eau chaude sont frequentes sur l’ensemble du territoire. Le onsen, c’est une sorte de melange entre une cure thermale et un bain turc. Il fut un temps ou les gens allaient beaucoup plus au onsen. Et comme avant c’etait forcement mieux que maintenant, bah maintenant les gens y vont moins regulierement. On a eu cette chance, que Rocky et Ikumi san habitent juste a  coter d’un onsen pour lequel ils sont habonnes. Nous n’avons jamais pris de douche chez eux, tous les soirs nous sommes alles au onsen. La-bas on se ballade tout nu avec sa serviette a la main. il y a d’abord une zone avec plein de robinets chromes, des mirroirs et des petits tabourets pour se poser. Les gens commencent par se laver (Et/ou se raser) ici. Une fois bien propre, ils vont profiter des divers bains, sauna, four a vapeur, douche de massage, repartis a l’interieur et a l’exterieur du batiment. Assis dans un des bassins exterieur, a la nuit tombee, la tete legerement au dessus de la vapeur du bain, on peut regarder les etoiles et se dire que la vie est belle, vraiment tres belle. Sont fort ces japonais !

On est donc reste 2 semaines chez Rocky et Ikumi, a aider a gauche a droite, couper un peu d’herbe, faire des recherches pour le parcourt dans les arbres, traduire les flyers en francais et decouvrir encore plus la vie japonaise. Un tres beau souvenir : le soir ou nous avons participe a la fete de la fin de l’ete au petit temple du village. Apres les don et prieres avec le pretre, il y eu un petit repas avec sake chaud ou froid et biere. les gens nous ont tres bien accueilli dans la vie « intime » du village. Ensuite on est retourne chez nanako san de l’autre cote du village pour finir la maison dans les arbres…


La grimpette ! by philadia


Somen party au Japon by philadia


A lire aussi...

Ce contenu a été publié dans Japon, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>