Pret, feu, meditez !

Du 26 fevrier au 9 mars 2011

On a fait du Vipassana.

Oui, si il y avait eu un T shirt a la fin avec « on l’a fait », on aurait eu le droit de le porter.

Mais alors Vipassana, qu’est-ce que c’est ?
Pas evident a expliquer, mais je vais quand meme me lancer…

Il s’agit d’un cours de meditation. Nous, la meditation, on n’avait aucune idee de ce que ca voulait dire. Si ce n’est qu’on avait fait semblant d’essayer d’en faire a Auroville. La-bas, justement, on a entendu parler du Vipassana par Mourad, un francais. Puis par un gentil couple de belges, toujours en Inde. A chaque fois en tres bien.
Apres quelques mois, on s’est donc decide a essayer. Echec en Thailande, les cours etaient complets, puis en anticipant bien, on a reussi a s’inscrire en Malaisie. On nous promettait de nous initier a la meditation. A condition de respecter les regles du jeu.
La 1ere regle c’est de s’engager a suivre integralement les 10 jours requis (12 avec le jour d’arrivee et de depart). Bon, on a du temps, on s’est dit OK !
Ensuite, tres important, on doit garder un silence complet pendant 9 jours. On a cependant le droit de poser des questions 2 fois par jour aux enseignants. Le reste du temps, on ne parle pas et on s’abstient de contact visuel et physique.
On doit egalement respecter  d’autres regles annexes : ne pas mentir, ne pas tuer d’etres vivants (par chance, il n’y avait pas de moustiques), etc… une sorte de vie tres tres saine en soi.
En tout il y a un truc comme 10 heures de cours (Meditation en fait) par jour dont 3h plus importantes que les autres. Apres quelques jours, on apprend a ne pas bouger pendant l’heure de ces 3 cours. Et ca, c’est un sacre boulot. Au debut, on se met une pression folle, genre, « faut pas que j’me gourre sur la position de depart », et puis, ensuite, on sait que quelque soit la position ca fera plus ou moins mal et puis c’est comme ca. Et le boulot essentiel est de parvenir a se concentrer sur notre corps, d’analyser les sensations qu’on aura tout en restant equanime. L’equanimite c’est « eviter les sentiments d’envie et d’aversion ». On ne doit pas avoir « envie qu’une sensation agreable persiste ou revienne », et on ne doit pas « avoir d’aversion pour une sensation desagreable qui surviendrait ». Il faut meme pas avoir envie qu’elle parte, elle est la, elle a le droit, c’est la nature. De toute facon, les sensations, ca va ca vient, tout est mouvant en ce monde.

Les hommes et les femmes sont plus ou moins separes. En fait, le centre est un grand espace vert ou en gros, les hommes sont a Droite et les femmes sont a Gauche. Ca marche comme ca pour les chambres, la salle a manger et la salle de meditation. En theorie, il est donc tout a fait possible que les hommes et les femmes se voient, mais si on respecte les regles du jeu, ca n’arrive pas.

Bon, pourquoi tous ces chichis ???
Eh bien, pour parvenir a etre seul avec soi-meme et faire le travail necessaire pour acceder a la meditation, on doit eliminer le maximum de sollicitations exterieures. Et on s’en rend tres vite compte. Au debut, on est parasite par un flot incessant de pensees relatives au passe ou au futur. Puis, au fur et a mesure des jours, on parvient de mieux en mieux a se concentrer.
A la fin de la 1ere journee, alors que j’avais deja ete tres fiere de moi en ne cherchant pas a apercevoir Philippe… on me conduit dans la salle reservee au discours du soir en francais. Et dans cette minuscule salle se trouvait deja Philippe. Et seulement lui ! La, je les ai trouve vache… Bon, ok y a des regles comme quoi faut pas regarder son mari mais la, c’etait comme l’epreuve supplementaire. Mais, j’ai ete sage, je ne l’ai pas regarde. Pas une seule fois… bon… juste une toute petite fois, un jour ou j’etais agacee par le bruit de l’orage qui masquait trop le discours…
Alors, il faut savoir une chose, le reste du temps, le cours et les instructions sont dispenses en anglais. A priori pas de probleme majeur… si ce n’est que Goenka a un accent indien plus que mega-prononce ! Les 1eres minutes, je n’ai meme pas compris que le gars parlait en anglais. Donc, quand le soir, on a le discours en francais, resumant les cours de la journee, c’est le seul moment ou on peut ecouter en etant detendu. Et quand on peut pas bien l’entendre… et ben ca agace bien.

On a donc passe nos 9 jours dans le silence, a apprendre a mediter, a manger et se comporter sainement. Et le 10eme jour, on s’est remis a parler. Une sorte de transition avec la vie reelle. Lá, on a fait connaissance avec nos compagnons de méditation. Vite fait, mais c´était assez intense ! Imaginez, les 1ères personnes à qui on parle après 10 jours ! Bon, je me suis fait pleins de copines chinoises et malaisiennes. L´une d´elle a mis des photos sur facebook (rrr!) et je ne rappelle plus de son mom maintenant tout de suite. Mais surtout j´ai bien parlé et plaisanté avec Annie et son mari. Le dernier soir on s´est mis à observer les crapauds hurleurs, et ils m´ont chanté « Héléne, je m´appelle Héléne… » Moment d´anthologie !
Annie a parlé de nous dans son blog. Voici le lien si ca vous dit…

Et quand on s’est retrouve avec Philippe, qu’on a repris nos sacs et repris la route vers Kuala Lumpur, on etait completement detendus. C’etait comme flotter sur un nuage. Et ca a dure quelques temps comme ca… et puis, on a ete de nouveau pris par le temps et on a de moins en moins trouve l’occasion de mediter… Cette sensation s’est un peu estompee, mais on va recommencer l’experience avant de rentrer a la maison. C’est trop bon et le travail sur les sensations du corps est vraiment interessant. On peut vraiment se demander ce que ressentent des gens qui font ca depuis des annees.

Photos prises le dernier jour :

 

Entree du hall de meditation

 

 

Mur de separation D/G devant l'entree du hall

 

Salle de meditation (gars a gauche et filles a droite)

 

 

Ca medite fort, hein

 

Ca medite moins la...

 

Toit du hall de meditation principal

 

Petit hall de meditation

 

Batisse pour 8 chambres (la mienne est la 2eme a partir de la droite)

 

Chambre comme on la trouve en arrivant

 

Ma chambre

 

Necessaire a repas

 

La salle a manger

A lire aussi...

Ce contenu a été publié dans Asie du Sud-Est, Malaisie, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Pret, feu, meditez !

  1. claire dit :

    comme dans le film avec Julia Roberts! ça a du être super intéressant comme tu dis!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>