Huan Shan, la montagne qu’elle est jaune

Du 27 au 29 octobre 2010

A partir de chez Pan a Hangzhou, on a fait un trip a la montagne jaune. Les chinois aiment bien y aller, alors nous on y va. Generalement, les gens dorment 1 nuit en altitude et puis s’en vont… alors nous on booke 2 nuits dans la hutte la moins chere (et on comprendra pourquoi c’est la moins chere…)
Apres une bonne matinee de bus, on rentre dans le vif du sujet…  les escaliers… avec des marches. Pleins de marches. En fait c’est assez simple, on va monter pendant 4 heures, un truc comme 8000 marches.
Et les chinois ? Eh ben les chinois ils prennent le telepherique au debut du parcours qui t’emmene a 1/2h de la fin 😉

Arrives en haut, on est quand meme bien fiers (et transpirants) et on se met a la recherche de notre hotel. Et la, on comprend… Notre hotel, en fait c’est une baraque de plein-pied, de 4 chambres de 5 metres carres. Ca, on s’en fout un peu… Ce qui va nous faire un peu plus de mal, c’est l’absence de chauffage. On va se les peler tres tres serieusement.
Comme on ne fait pas les choses a moitie, on choisit de monter en altitude au moment ou une grande vague de froid s’est abattue sur la Chine.

On reussit a se retrouver dans une chambre non fumeur (pas evident en Chine) mais il caille tellement que, malgre nos jambes fatiguees, on n’a pas le choix, il faut aller se balader. Quand on marche, on a moins froid. On marche, donc. Pas desagreable en fait, il y a pleins de balades avec point de vue. Et le soir venu, on se mange une soupe, et un plat avant de rentrer dans notre frigo de chambre.
Nuit pas facile facile… et rien que de penser qu’on a pris du rab en reservant la chambre 2 nuits, eh ben j’ai les boules.

Le lendemain, on se reveille a l’aube pour assister au lever du soleil… eh ben on n’est pas les seuls… Je sais pas si je vous l’ai deja dit mais on n’est jamais, mais jamais seul a faire quelque chose en Chine. Quoi qu’on fasse, il y a la queue, pleine de chinois. Ca ne deroge donc pas ici. On attend le soleil, tout en esperant qu’on ne va pas choper d’engelure… C’est vraiment tres penible ce froid, mais… on n’est pas decus… ca vaut vraiment le coup.








Puis, comme il faut se rechauffer, on part rapidement en balade au grand Canyon. L’apres-midi, on va jusqu’au telepherique est.

Descente au grand Canyon

On reste aussi un moment a regarder une oeuvre en pleine creation.

Et le dernier jour, on descend de la montagne. La temperature remonte doucement pour notre plus grand bonheur.
Apres 3 bus differents, on revient a Hangzhou. Dans le dernier, on fait connaissance d’un couple tres intrigant… ils se parlent soit en anglais, soit dans une langue qu’on ne comprend pas et qui semble etre proche de l’hebreu, ou bien en italien… Alors des qu’on a l’occasion on discute avec eux pour essayer de comprendre. Et en fait ils sont Maltais et nous expliquent que le maltais a cette sonorite un peu etrange effectivement et que le quotidien se parle en changeant de langue constemment. C’est tres impressionnant.
Bon, comme on est dans un bus, je finis par m’endormir… et quand je me reveille, je mets un certain temps a realiser que Philippe et la dame parlent ensemble, et en francais ! Encore une autre langue dans leur sac !

Arrives a Hangzhou, on se souvient que je suis Docteur depuis tout juste 1 an ! Pour feter ca, on achete une bouteille de vin et des truc bons a manger. Il y a toujours quelque chose a feter 😉

Photos en vrac :


A lire aussi...

Ce contenu a été publié dans Chine, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>