Hoi an

Du 20 au 22 novembre 2010

Hoi An c’est la petite ville sympa il y a 15 ans et pleine de touristes maintenant. En même temps c’est tellement mignon qu’on se demande comment ca a pu rester peu touristique, même un temps, après la réouverture du pays.

Comme d’habitude, le bus ne s’arrête pas au centre ville mais devant un hotel-ami qui doit lui refourguer une commission. Le bonheur c’est qu’on sait pertinemment que c’est le responsable de l’hôtel qui monte dans le bus pour annoncer « le seul arrêt dans cette ville ». Trouver la force d’oublier, trouver la force d’oublier… Cette fois-ci, on a pas eu envie de trop lutter. Juste une petite négociation du prix et de la disponibilité des vélos pour aller en ville. La chambre est plutôt belle, il y a une bouilloire pour le matin.

Hoi An est une petite ville de campagne charge d’histoire. Il faut acheter un ticket pour accéder à la vieille ville. C’est plein de maisons anciennes, de musées, d’artistes peintre. Il y a un spectacle de danse dans un des musée. Appréciable, avec son orchestre « live ». La vieille ville se prélasse le long de la rivière qui s’illumine le soir grâce aux lanternes flottantes chargées de transmettre les vœux (Payant) des touristes. C’est bien beau. A l’aide du guide de voyage, on a déniché une petite cantine végétarienne dans le fond d’une ruelle. C’était rigolos parce qu’on y est allé 3 fois et a chaque fois c’était moins cher et toujours vraiment bon. Pour ceux qui connaissent pas : la bouffe végétarienne faite par des gens qui mangent végétarien depuis plusieurs générations c’est vraiment irrésistible.


visite guidee My Son… comme dans un film… by philadiaA coter de ça on a fait une virée en bus dans les environs pour aller voir des temples. Ça s’appelle My Son et c’est de la même famille que les temples d’Angkor que nous comptons bien aller voir une fois au Cambodge. Le site était bien préservé avant la guerre avec les USA. Comme au japon avec les chateaux, on constate ici que l’état-major américain n’a pas de pitié pour le patrimoine culturel. Ça a beau avoir plus de 1000ans, ça a beau n’avoir aucun rapport avec des différents idéologiques vieux de seulement 50ans ; bah l’oncle Sam il tape dessus !!!  Le guide est rentré directement tout en haut de la liste des meilleurs guides du voyage. Son style américanisé est imparable. On vous laisse apprécier la vidéo.

Enfin, on a encore croise les copains Suisses : Maude et Vincent. Il y a des doutes : on est fliqués ?? En plein centre ville, faisant semblant d’être des bados, ils nous sont tombés dessus. Déjà 4 fois qu’on les croise pendant le voyage. C’est un record. Le manque de famille aidant, on commence à prendre gout a ces petites rencontres et on va essayer de se voir au Cambodge, un vrai rendez-vous cette fois.

A lire aussi...

Ce contenu a été publié dans Asie du Sud-Est, Vietnam, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>