Bariloche… passage entre les cendres

(du 28 novembre au 1er décembre 2011)

 

Suite aux conseils de 2 argentins, Ezequiel et Romina recnontrés a Ushuaia, nous sommes arrivés à Bariloche à l´issue de 2 journées de bus le long de la mythique Ruta 40 !
Bon, elle est mythique pour les argentins surtout, et un peu en Amérique du sud, parce qu´elle fait quand meme 5000 km de long, traversant le pays du nord au sud. Pour vous donner un exemple, Armando et Teresa, les retraités chez qui on a passé 3 semaines en wwoof (piqure de rappel ici) habitent au bord de cette route !

La Route 40

Bref, de toute façon, on devait faire un méga gros trajet pour aller de El Chalten à Bariloche, donc autant passer par là. Effectivement on a vu de chouettes montagnes au bord de la route, on est passé (longtemps) par la pampa patagonienne, puis on a vu le paysage littéralement se transformer en verdure luxuriante à l´approche de El Bolson et Bariloche. Et puis on s´est fait des copains français. Trois couples de retraités d´Avignon qui ont tout tenté pour nous vendre leur région… ^^  On essaiera d´aller les voir un jour.

Bariloche, jouie d´une super situation, posée comme elle l´est sur le lac Nahuel Huapi. Bariloche… ça vous dit rien comme nom ?   En juin dernier, suite à l´eruption d´un volcan chilien (séparé de Bariloche par le lac Nahuel Huapi), la ville s´est retrouvée ensevelie par les cendres ! En plein milieu d´aprés-midi, les habitants ont vu arriver un nuage noir. Et en un instant il a fait nuit. Puis, une pluie noire s´est abattue sur la ville.
Aujourd´hui, 6 mois plus tard, quand le vent souffle vers l´est, la ville se retrouve de nouveau sous un nuage de cendres.
Notre hotel est tenu par un gars de Sarlat, en Dordogne, qui s´est expatrié et s´est marié avec une argentaine. Ils ont frolé la faillite suite à l´eruption.

Vue depuis notre chambre d´hotel

On passe des soirées sympa à discuter avec un anglais voyageant depuis1 an 1/2, tout en travaillant à distance, il parle un peu français et a fait du Vipassana.
Et on fera aussi connaissance d´un couple d´anglais avec qui on discutera du mariage de William et Kate, de Paris et Londres.

Bon, nous on a eu du bol. Il a fait un temps magnifique… le vent ne soufflait pas vers nous, comme on peut le voir sur cette photo où les cendres crachées par le volcan chilien sont emmenées vers le nord.

Le volcan en eruption

Du coup, on a fait une balade extarordinaire le long du Circuito Chico, après avoir loué des vélos chez un gars bien sympa (Bike Cordillera). Les photos se passent de commentaires…




Depuis le Punto Panoramico

Bon, ya eu un peu de médecine à faire quand un jeune s´est crashé en skateboard dans la grosse descente de la fin. Il était un peu choqué et tout palot, et j´ai du faire la grosse voix pour que les gens acceptent de le conduire à l´hopital. Il méritait ses 5 points de suture, au moins.

Le lendemain, on s´est baladé dans la ville et on a squatté un long moment sur une plage au bord du lac… quand on s´est aperçu que le seul nuage dans le ciel était en fait une eruption de cendres. La boucle est bouclée. Bariloche vit au gré du vent, « bon » ou « mauvais ».

Le volcan en eruption

Nous du coup, on s´envole vers Mendoza.

J-9  les amis !  :-)

 

Photos en vrac :

Le progrès ne s´arrete donc jamais !

Marchand de rue, dont le neveu travaille au resto Du Louvre !

C´est génial, non ?

Encore une parrillada

Il tient le mur ? Ou il marche dessus ?

La fine équipe

A lire aussi...

Ce contenu a été publié dans Amerique du sud, Argentine, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Bariloche… passage entre les cendres

  1. PEYRE Jean-Claude et Huguette dit :

    Nous sommes 1 des 3 couples de provençaux rencontrés en bus sur la R40.
    Votre voyage semble s’être bien terminé. Après Bariloche, 1 journée à Villa la Angostura sous les cendres, avec un masque! pour une rando en territoire Mapuche. Quelle désolation, et quel avenir pour cette région!
    J’ai une petite vidéo de notre rencontre ds le car, je la joins à part, car je ne sais pas comment fonctionne votre site. Si la vidéo ne passe pas, faites le savoir, j’essaierai de la compresser davantage. Elle fait 36 Mo.
    Très bonne année 2012, pleine de projets et de joies. Peut-être un nouveau voyage en préparation?
    A une prochaine fois peut-être… Jc et H. + les copains

    • Fadia dit :

      Bonjour Jean-Claude et Huguette,

      quel plaisir d’avoir de vos nouvelles !!!
      On avait passé du bon temps à discuter durant le trajet sur cette mythique route 40… bon, on était tous bien contents d’arriver quand même :-)
      On a bien réussi à ouvrir la vidéo, c’est drôle de se voir. Malheureusement, on ne vous y voit pas assez…

      Sinon, notre voyage s’est terminé par Mendoza, où on a rendu visite à un couple de fermiers chez qui on avait travaillé en juin. Très émouvant.
      Puis nous sommes allés passer quelques jours à Santiago de Chile chez un chilien francophone, et japanophone ! Un très bon moment également.
      Un peu de nostalgie en vous écrivant du coup…

      Merci pour vos voeux, on vous en souhaite tout autant (avec du retard…) et même plus.
      Pour nous, la vie « normale » reprend gentiment en France. On est bien. Pas encore envie de repartir. C’est encore un peu nouveau ici.
      Mais on en reparle dans 2-3 ans je pense 😉

      A bientôt et bises à tous les copains
      Les Philadia

Répondre à PEYRE Jean-Claude et Huguette Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>