Ooty c’est la haut sur la colline

(du 10 au 17 fevrier 2010)

Ooty c’est la destination juste apres le 2eme passage a Mysore apres 2 grosses semaines de village… On est toujours en direction du sud de l’Inde et face a nous il y a un massif montagneux. Au milieux (Facon de parler) il y a Ooty plante a 2250m d’altitude. C’est une sorte de 2eme Darjeeling et il y a aussi un petit train pour y acceder et ce train est aussi classe a l’UNESCO, c’est fou !

En venant de Mysore au nord c’est le bus mais pour repartir on prendra le train. Enfin, un bout du train. A la derniere mousson des morceaux de voie ont ete emportes donc le train s’arrete a Coonoor.

La ville se trouve dans une vallee et remonte sur les flans 2 coters. Il y a un court d’eau et un grand hyppodrome au milieu de la ville. Notre logement etait legerement sureleve par rapport a l’hyppodrome. C’etait un YWCA qui accepte les hommes et les hindoux (Faux bien gagner sa vie).

Parc botanique

Qu’est ce qu’il y a de bien a Ooty ? C’est la montagne et sa rafraichit. Il y a des plantations de the ce qui fait toujours plaisir aux yeux du pauvre europeen qui n’en voit jamais. Il ya du chocolat produit dans la region et vendu partout en ville. Il ya une reserve d’animaux a 2h de bus et pas cher.

Comme d’habitude nous sommes arrives a Ooty bien conscient de notre grand retard sur le blog et motives pour ratraper  ce retard. Dans l’action, c’est toujours plus long que prevu et puis ya toujours un ordi qui veut pas reconaitre l’appareil photo et puis ya toujours Dailymotion pour pas bien valider un film qu’on veut absolument mettre dans le message. Bref on a plein d’excuse a notre service !! Mais franchement on fait des efforts, c’est promis.

Les Zanimaux :

Allez on raconte un peu les details. En arrivant a Ooty on etait passe voir l’office du tourism pour glanner plein d’info. En vrai ils nous ont file une carte de la ville qu’ils avaient du mal a lire et ils nous ont invite a demander a notre hotel pour tous les trucs qu’on voulait : marche a pied (Pas facile a expliquer : non on veut pas de voiture et oui on veut avoir mal aux jambe et oui on fait des trucs cons mais c’est comme ca), visite de plantations de the, voir Coonoor, voir des animaux. Donc en sortant un peu dessus de l’office du tourism, on garde la motivation et on essai de trouver un guide pour se ballader dans les montagnes (La dame de l’office nous avait quand meme dit « allez a gauche » comme on lui prenait la tete pour pas passer par l’hotel). On l’a pas trouve le guide, mais on a vu des panneaux indiquant une sorte de bureau du parc des animaux des protection des conservations etc… bref pourquoi pas tenter notre chance tout seul ? De bureau en bureau nous sommes finalement recus par le « boss » qui nous demande si on veux visiter SA reserve et nous on dit oui on veux visiter TA reserve (Il faut flatter, c’est le B A BA). Et comme c’est le « boss » il est un peu plus malin que les autres et ils nous montre sur une carte le meilleur chemin pour aller en bus. En prime il nous donne le prix (derisoire de 35rp/pers soit 55c d’euros) de l’entree qu’on aurait certainement paye 5 fois en passant par l’hotel. Tous ca pour dire qu’on etait bien satisfait en sortant de chez lui et que l’office du tourism… passons.
Donc un beau matin on va a la gare de bus a 7h pour rejoindre la fameuse reserve et on loupe le bus et le suivant est trop tard pour arriver a l ‘heure de visite du matin. Ya pas que des belles histoire dans la vie. Pour pallier,  on s’est pris un autre bus direction Dodda Beta a 10km mais c’est une autre histoire.
C’est donc plutot en debut d’apres midi qu’on s’est pris un bus pour aller voir les Zanimaux. La reserve est dans la pleine et il a fallu investir toute notre confiance dans le chauffeur de bus qui a gere avec la plus grande precision  les virages pendant 1h30 et sans deconner parfois il y avait une seule trajectoire possible a 10 cm pres. Un artiste qu’on vous dit !
Une fois arrives, on fait un tour de parc en autobus pendant 40mn, on a vu des elephants, des biches, des petits singes mais pas le fameux tigre. Comme dirait Yves (Naganahalli) : peut etre que lui nous a vu !!!? Ensuite on est passe voir la ferme aux elephants avant de rentrer, ce qui etait plutot sympas. C’etait l’heure du repas, les gardiens d’elephants avaient les bras dans la bouffe jusqu’au coudes et on a pu assister aux petits soins du soir : nettoyage a l’eau et currage des gros ongles de l’elephant avec application d’un peu d’huile.

Entree du parc botanique d'Ooty

C’etait enfin l’heure de prendre le bus du retour. Mais on avait eu une mauvaise info d’un gars du coin et il y avait plus de bus quand on est arrive, c’est malin. Une des technique dans ce cas consiste a aller dire bonjour a toute belle voiture qui semble prendre la meme direction que le bus. C’est plus vraiment du stop… c’est plus offensif… et ca marche. En plus ca permet de rentrer en  voiture interieur cuir munie d’une clim’. La clim’, les bus, ils l’ont pas !!!

Dodda Beta :

C’etait un beau matin ou on avait loupe un bus pour voir des Zanimaux… Pour pallier, on avait decide d’aller voir ce lieux qui surplombe la vallee d’Ooty. Apres 8km de bus il y avait encore 3km a pied pour arriver vraiment sur le site (On l’avait dit qu’on voulait marcher). Ya pas de temple pour une fois, c’est juste un jolie panorama sur la vallee aves des marchant de carottes et de chips et de the etc… Dans un batiment en dure ya un petit telescope pointe sur la gare de bus d’ooty. Tous le monde fait la queue pour voir la gare. C’est beau la technologie mais le telescope, c’est pas fait pour regarder le ciel ?
Pour redescendre on s’est aussi incruste dans une voiture avec la clim. C’etait l’occasion de se faire un couple d’amis et de visiter l’usine de the avec eu. Moment sympathique. Les gens sont gentils, on le redit !

Coonoor

Chercher, lutter, economiser des sous, c’est bien. Mais parfois on a envie de repos. Dans ce cas la on se paye (C’est pas tres cher en fait) une journee organisee en bus. Comme ca on reflechit pas. Quand le gars dit descendez et regardez, on descend et on regarde ; quand le gars dit descendez et visitez, on decend et on visite ; quand le gars dit manger, on mange. Par contre quand le gars dit que les charges de guide c’est 20rp par personne  alors qu’il a rien a raconter bah nous on paye pas (Le gars a un salaire fix on vous rassure). Le bus etait pas tres confortable mais on a vu de beau paysage et un beau parc. Pas de regret.DSC_0699

Chocolat :

Comme nous le disions la region d’Ooty produit du cacao. Il y a donc plein de magasins qui vendent du chocolat dit « fait maison ». Evidemment c’est faux. Le chocolat n’en reste pas moins vrai et bon. Comment resister ? C’est facile ! On en a mange que 300g par jour. Comme on aime bien rigoler on a demande a un marchand, bien fier de nous dire que le chocolat etait fait maison, de nous faire visiter son atelier, repoussant point par point les difficulte d’acces… il a ri jaune, on a bien ri aussi.DSC_0683

Enfin. Conclusion Ooty c’etait comme une grande montagne de chocolat au frais. Ca nous a bine relaxe, on est reste 6 jours avant de partir pour Trichur…

A lire aussi...

Ce contenu a été publié dans Inde, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Ooty c’est la haut sur la colline

  1. prisca dit :

    coucou les djeuns ca va?
    Alors l amérique du Sud c est pour quand ?? Histoire que je me prépare psychologiquement à te voir :) (eh me faites pas le coup du nuage!!) bisous à vous 2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>