Siem Reap et temples d’Angkor

Du 17 au 27 decembre 2010

Amoureux pour toujours

Peut etre parmi les noms les plus magiques qui puisse resonner a l´oreille d´un occidental. Loin, tres loin la-bas, et loin dans le temps aussi. Commencé a l´epoque des Carrolingiens et terminé au moment de la guerre de cent ans, les temples d´Angkor sont les vestiges d´une civilisation aussi compliquée que celle ou vivait les Hugues Capets et Philippe le Bel. Nous sommes heureux et chanceux d´avoir pu les visiter durant  10 jours.

Pour l´organisation, on a recu des conseils d´un couple USo-Hollandais qui nous avait hebergé à Xiamen en Chine. Le premier conseil etait de trouver au moins une semaine a dedier a Angkor pour pouvoir visiter beaucoup de choses et faire des pause parce que voir des vieilles pierres toute la journée, a moins d´en faire une thèse, ca fatigue. Le premier jour on adore, le deuxieme la frénésie vous sort du lit, le troisieme jour on sent qu´il faut faire un pause. L´autre conseil etait d´acheter un livre specialisé avec parcourt de visite pour 5 ou 6 jours. On a tout suivit à la lettre et on conseille a tout le monde de tout suivre a la lettre.

Il serait possible de separer les temples d´angkor en 2 groupes. Les temples ultra-connus et les petits temples cachés partout dans la foret de la zone principale et aux alentours jusqu´a 30 ou 40 kilometre du centre du royaume. Le guide National Geographique proposait une visite en 5 jours. Cela faisait visiter les temples dans l´ordre chronologique de construction. Les 2 premiers jours ont été calmes. De petits temples, caches ici et la, avec peu de touriste. C´était le cote « romantique-antique » de la visite. Evidement les structures les plus compliquées et grandes viennent plus tard, mais il y a nombre de temple de taille moyenne a visiter aussi et qui permettent de commencer a decouvrir l´architecture Khmer pas a pas.

On est pas motive pour faire un court sur l´art architectural Khmer. Surtout, on serait pas capable. Il y a de petits temples sur 60 ou 200 m2 avec une à trois salles pour vénérer des dieux. Certains sont en bon etats et d´autres moins, ca va de soit. Il y a ensuite des structures plus élaborées avec un grand mur d´enceinte  et des fosses qui devaient certainement contenir de l´eau. Il y a ensuite les temples toujours a plats mais plus vastes avec souvent une salle de dance. Cela devait faire parti du rite religieux. Ces derniers sont souvent en mauvais etat. Les toitures ont parfois totalement disparu et on ne peut parfois pas acceder au salles trop encombrées de débris.
Ensuite il y a les temples montagne. Les dieux sont installes en haut de la grande structure pyramidale dans de petites salles. Ces temples montagne sont sences représenter le Mont Meru qui est le centre du monde dans la mythologie hindoue. Aujourd´hui les temples sont encore un peu utilisés par la communaute Boudhiste (Certains temples en ruine aussi). Il faut savoir que les temples ont été construits sous les 2 cultures Hindouiste et Bouddhiste. Au file des siecles des rois ont fait convertir tous les temples a l´une ou l´autre des religions.
Enfin il y les 2 temples les plus particuliers qui sont Angkor Vat et le Bayon. Angkor Vat est le mieux conserve car c´est le seul qui a toujours ete entretenu par les moines bouddhiste depuis la chutte de l´empire khmer. Il est tres grand et effectivement tres beau. La galerie exterieure accueille 4 gigantesques fresques historiques et mythologiques qui sont a elles seules des joyaux pour l´humanite. Le Bayon est ce temple montagne avec d´enormes tetes de bouddha sculptées partout. Tout le monde connait cette image des grosses tetes. Evidemment les 2 temples sont pleins a craquer du maitn au soir. Un classique des temples d´Angkor est d´y voir un lever de soleil. Il ne faudra pas chercher la tranquilite a Angkor Vat : dès le matin des bus entiers de chinois, Japonais et la moitie de l´occident est la pour briser le calme de la renaissance du soleil. Notre unique leve de soleil a ete vu a Phnom Bakheng qui est un temple montagne situe sur une colline. Ca permet d´avoir une tres belle vue sur la region et d´eviter la foule. He he he, ya des astuces…
En tout, nous avons dedie 5 jours a la visite des temple. On avait une carte de 7 jours a utilise sur un mois mais sont venus des amis et noel… Il n´y a pas que les temples dans la vie.

Noel et les copains.

Passer noel ici nous a paru un choix plutot realiste. Siem Reap est la ville camp de base pour aller voir les temples. Comme beaucoup de monde passe ici, il y a un ghetto touristique : une rue pleine de bars et restaurants qui rassurent l´occidental en voyage. N´étant pas encore sur d´etre accompagnes pour noel, il etait judicieux de s´arreter dans un endroit un minimum anime. Passer un noel sans famille ni ami ca peut tourner au gloque. On est pas trop fan des ghetto touristique mais s´il le faut…
En fait les amis sont venus.
D´abord Henrik, le Suedois qui nous a hebergé a Phnom Phen. Henrik se fait un peu ch… a Phnom Phen. En plus son amoureuse vient de partir pour la France. Enfin, on imagine qu´il nous aime bien et se voyait bien passer noel avec nous. Voila pourquoi Henrik a decidé de poser 2 semaines de vacances pour nous retrouver a Siem Riep et aller plus loin si affinite (Pourquoi pas la Thailande ? ).
Ensuite il y a eu Maude et Vincent. Ce sont les copains Suisses qu´on a rencontre : dans le bateau pour Shanghai, dans les rues d´Hanoi, dans le bateau de la Baie d´Halong, a Hoi An et enfin a Saigon. Pour une fois, on a créé un rendez-vous. Ils sont venu a Siem Riep accompagnés d´une copine Suisse qui voyage aussi.

Cadeaux de noel a Siem Reap por philadia
On a donc passe noel tous ensemble. Soirée sympa. D´abord on s´est offert des cadeaux en prenant l´apero, puis on est allé manger dans resto « chic » enfin plus chic que d´habitude (10euros par tete au lieu de 3). La nuit s´est terminée dans un bar-discotheque du ghetto. Raisonable, nous sommes rentres quand il etait encore possible de marcher entre les flaques de vomis. C´etait un beau Noel de sans-famille.

Siem Riep et les temples d´Angkor nous ont beaucoup plus. La decouverte solitaire de temples cachés est un bonheur infini. Un noel entre copains a l´autre bout du monde en est un autre (Meme si on aime les noel en famille). En plus, Henrik a decide nous suivre en Thailande pour passer le jour de l´an sur une ile. C´est donc a 3 que nous avons passe la frontiere. Les Suisses ont pris la route du nord du Cambodge. On se reverra… c´est écrit.

Angkor Vat

Les grosses tetes

Philippe en plein barattage de la mer de lait

Barattage de la mer de lait

Henrik fete son anniversaire

Faire corps avec la nature

Philippe dans une temple montagne

Les moines font du tourisme et sont accessibles

Amoureux pour toujours

Les routes sont poussiereuses


Jeux de pied asie Cambodge por philadia


Philippe pilote à Angkor por philadia

A lire aussi...

Ce contenu a été publié dans Asie du Sud-Est, Cambodge, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à Siem Reap et temples d’Angkor

  1. Hiroshi(wwoofer de maze) dit :

    Konnichiwa. Ca fait longtemps.
    Belles photos!
    J’éspère voyager dans le monde avec ma copine un jour comme vous.
    Bon voyage!

    • Fadia dit :

      Konnichiwa Hiroshi san !
      Quel plaisir de te voir ici.
      Tu as vu l´article de Maze ? On te voit sur les photos…!
      Et quand est-ce que tu nous présentes ta copine ? 😉
      Mata ne !

  2. Hiroshi(wwoofer de maze) dit :

    Konbanwa fadia-san,

    Oui, j’ai vu l’article de Maze,
    et bien aimé mon photo.

    Ma copine, je te la présentrai à la prochaine fois.
    Elle aussi elle parle français..

    Yoi tabiwo(Bon voyage)!
    Hiroshi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>