Auroville, on savait pas que ca pouvait exister.

Auroville du 12 au 17 mars

On s’est donc retrouve a Auroville. Auroville est un concept avant d’etre une ville car elle fut creee integralement a partir d’une idée qui n’est plus une utopie. Auroville appartient a tout le monde sur terre. C’est une ville qui se veut universelle, sans attache religieuse. Il y a une place pour la spiritualite mais elle n’est representee que par la meditation en son sens le plus large. Ceci permet a Auroville de rassembler des gens de divers horizons. Lors de l’inauguration d’auroville en 1968 , plus de 100 pays (Dont la France) ont fait parvenir officiellement un peu de terre du pays ainsi qu’un emissaire. Lors de la ceremonie les terres ont ete melangees dans un monument specialement dedie dans le parc du Matrimandir.

Notre logement nomme “Reve guesthouse” se trouvait dans le quartier dit “reve”. Auroville a un plan d’urbanisme rond develloppe autour du Matrimandir. Le Matrimandir est le “lieux de meditation” ouvert a tous après quelques etapes de presentation du lieu. Chaque quartier d’Auroville a un nom en relation avec la “pensee” de Sri Aurobindo et de “la mere” : unite, serenite, plainitude, etc. C’est un peu quitche mais c’est sympas. Pres de notre logement se trouvait la Solar Kitchen. C’est la cantine des auroviliens. Il y a aussi des restaurants mais ca c’est une cantine qui a un four solaire geant, d’ou le nom.

Pour se mettre dans l’ambiance et pouvoir acceder, entre autre, a la Solar Kitchen, on a ouvert un “compte” aurovillien. Dans l’un des 5 centres administratifs on a presente nos pieces d’identite et verse une petite somme necessaire pour commencer a consommer a Auroville. Le systeme fonctionne bien et joue pas mal sur la confiance (qui viendrai ici pour tricher ?). Personne ne se promene avec de l’argent, on presente sa carte de compte quand on consomme quelque chose (Internet, boisson, repas, fringue, marche), c’est note dans un registre et le compte est mis a jour Presque tous les soir.

A Auroville les gens peuvent avoir trois status. On commence par etre un simple visiteur qui paye son logement au prix indique. C’est pas trop cher ca va. Ensuite, si on est reste pas mal de temps et qu’on commence a etre interesse par l’aventure Auroville on peut demander a devenir un futur Aurovillien en “periode d’essai. La, auroville edite un papier qui n’est pas une promesse d’embauche (On est pas salarie on est volontaire) mais qui sert a se faire delivrer un visa de travail plus long qu’un visa touristique. Il faut donc rentrer dans son pays et aller a l’embassade d’inde qui connait le statue particulier d’Auroville et accorde (Normalement) le visa de travail. On peut donc venir aider dans les differentes communautes d’auroville et profiter de facilites de logement. Une communaute plante des arbres, un groupe fait de l’urbanisme-architecture. Un autre groupe fait pousser des legumes. Pleins de choses sympas. Apres un an passé comme ca, si le Coeur nous en dit on peut demander a devenir Aurovilien. Theoriquement c’est un choix de vie. On veut vivre a Auroville pour toujours car on se sent bien dans le projet et la philosophie du lieux. A ce moment on passe un oral avec quelques Aurovillien qui vont decider du sort du postulant. Avant l’entretien il y aura une enquete preliminaire aupres des gens qu’on aura frequente pendant la periode d’essai. A partir de la on obtient la nationalite auroviliennne. Les enfants nes a auroville ont aussi ce statue. On ne connait pas le detail de gestion avec la nationalite d’origine. Mais en tout les cas cette nationalite aurovilienne doit donner un passe droit pour rentrer et resider en Inde.

Auroville n’est pas une ville touristique en soit. C’est avant tous un lieu de vie original, un projet. Le seul lieux a visiter touristiquement c’est le Matrimandir. Mais comme on ne peut rentrer dedans qu’apres plusieur séances de presentation, le touriste d’un jour ne pourra voir que l’exterieur et de loin. Pour visiter il faudra rester raisonnablement quelque chose comme dix jour. Auroville n’est donc pas fait pour le touriste mais est vraiment “visitable” pour le curieux, celui qui veut prendre le temps de participer benevollement a des activite de vie, de production et qui va pouvoir decouvrir les auroviliens et auroville petit a petit.

Nous on est reste que 5 jours. On a pas participe aux activites dans les communautes mais on a rencontre des gens avec qui on a pu decouvrir un peu plus le concept Auroville.

Il y a eu cette autrichienne de 40 ans qui voyage seule avec son fils de 3 ans et qui voulait vraiment savoir si elle trouverai son lieu de vie ideal a Auroville. Elle etait sur le depart après 3 mois sur place, un peu decue par la realite du fonctionnement de la ville et se presentant comme trop anarchiste pour vivre dans ce lieux. Elle nous a bien fait rigoler avec son point de vue critique ractionaire mais gentil et nous a appris plein de choses sur la vie des aurovilliens. Par exemple que les auroviliens vont depenser leur argent pour acheter un terrain ou faire contruire une maison sur les terres d’auroville mais que c’est toujours auroville qui sera proprietaire des murs et du terrain. C’est elle aussi qui nous a file le tuyau pour rentrer dans la sale de meditation (Celle avec le gros christal au milieu) des la premiere visite, vraiment maline la nana. Elle nous a aussi explique les reunions de gestion d’auroville en assemble. Malgre l’assemble il y aurai une grande liberte d’initiative. Qui veut, peut decider de planter des fleurs le long d’un chemin public si ca ne derange personne par exemple.

Il y a eu ce francais moitie medium et verse dans toutes les formes de trans et meditations qui passait a Auroville pour completer sa culture meditative avant de continuer vers le Bresil.

Il y a eu cette allemande qui avait definitivement decide de s’installer a Auroville car c’est le seul endroit ou elle ne se sentait plus malade des nerfs. Elle allait rentrer dans sa periode “probatoire” et vivait dans le “ranch” d’Auroville.

Il y a eu ce Polonais rencontre a la Solar Kitchen qui venait passer 3 mois a Auroville en tant que stagiaire dans le groupe des urbanistes du develloppement d’Auroville. Un gars sympas qui parlait 4 langues couremment. Une sorte de satellite, accueilli par les Aurovilliens pour une periode courte. Auroville n’est pas fermee sur elle meme.

Enfin il y a eu le gestionnaire de Reves Guest House qui nous a raconte la vie des enfants d’Auroville. Il y a des crèches et des ecoles a Auroville. Les programmes les plus standards sont respectes (Certainement un melange de divers pays)  commes les math et les langues ce qui fait que son fils a pu aller au lycee francais a 15 ans sans souci de niveau. A coter de sa ce sont des ecoles plutot ouvertes, avec des libertees de presence et quelques matieres un peut annexes pour le develloppement personnel, psychique, sensation corporel etc (J’ai pu les exemples en tete mais ca n’avait rien de mystico-esoterique). Le directeur du lycee francais de Pondichery lui aurai fait cette confidence que ses meilleurs eleves etaient ceux qui avaient commence l’ecole a Auroville et continue dans le cadre plus classique du lycee francais de Pondichery.

Pour finir, on est parti d’auroville après 5 jours. On aurait bien joue le jeux de participer au acitvites des communautes mais peut etre qu’il n’aurai pas ete bien venu de faire les gens interesses et de partir au bout de 5 jours. On pense que 3 semaines c’est une bonne base pour commencer a se mettre bien avec les gens. On etait encore pris dans le timing pour aller a Chennai, avoir le prochain bateau pour les iles andamans, aller a Calcuta et monter au Nepal. Dommage, on aurai bien rigole avec eu. La presentation vues lors de l’excursion a partir de Pondichery etait déjà interessante et en passant quelques jours ca nous a confirme que le lieux n’avait rien d’une secte et que le projet qui se construit la-bas est tres serieux. Peut etre une prochaine fois aurons nous plus de temps.

A lire aussi...

Ce contenu a été publié dans Inde, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>