Yangshuo et Guilin, des collines partout

Yangshuo et Guilin du 22 au 26 mai 2010

Ces deux villes sont situées dans la même région a 1h30 de bus. Les paysages se ressemblent, ce sont ces fameuses petites montagnes que les chinois aiment représenter a l’encre.

YANGSHUO

Yangshuo… c’est d’abord une arrivée matinale. On avait pris pour la 1ere fois ces bus de nuit chinois. Il y a des couchettes a la taille chinoise qui permettent de mieux dormir que dans un fauteuil de bus mal incline. Le bus est arrive a Yangshuo a 4h30 du matin. 2 spécialistes de cet arrêt nocturne nous attendaient : un rickshaw prêt a nous jeter dans un hotel-ami et le fils d’une famille gérant un hôtel. Après une pré-négociation nous optons pour le fils de bonne famille et son hôtel à porté de pied. 30mn plus tard et après la négociation finale, nous finissons de dormir dans une chambre très humide… presque une piscine. Nous en changerons le lendemain.

Notre 1ere sortie est la ballade sur la rivière Li. La rivière Li coule au milieu de ce paysage ultra connu de chine, constitué de milliers de collines rondelettes et souvent inaccessibles du fait de leurs parois verticales. La ballade en barquette de bambou est un classique. L’arrêt en face du panorama imprimé sur les billets 20 yuan est aussi un classique. Évidemment la rivière a des airs de périphérique parisien mais bon… on a aime quand même. 15/20

La 2eme sortie se fait en vélo. Les paysages sont les mêmes que sur la rivière Li, sans la rivière Li. On s’est baladé tout l’après midi. Les vues étaient vraiment splendides. On a rencontre un couple de chinois qui faisaient du vélo aussi. La fille avait vécu 3 ans en France… on a papote et fini la ballade ensemble.

Enfin le dernier matin avant de prendre le bus pour Guilin on a décidé de visiter la vieille ville qui nous tendait les bras en face de l’hôtel. Pas très convaincant comme vieille ville. Toutes les maisons sont des magasins vendant de ce qu’il y a de plus chinois à ce qu’il y a de plus inintéressant. Le voyage shopping c’est pas notre truc.

Voila, un premier air de campagne chinoise est parvenu a nous. Pas austère, bien au contraire. En plus on en a profité pour manger du chien. Sinon, est ce que ce serai vraiment la chine ? Pas mauvais, il faudra recommencer.

GUILIN

Nous n’avons fait qu’un passage rapide à Guilin. Seulement 2 nuits à l’hôtel.
La journée pleine a été consacrée à la visite du parc le plus connu de la ville. On y est allé à pied pour bien profiter des bords de la rivière à l’aller et traverser le centre ville au retour. Le centre ville que nous avons vu n’a en fait pas grand intérêt comme c’est très neuf, presque partout il monte à plus de 6 ou 8 étages, et plein de magasins. Quand même, les deux pagodes dans le lac étaient bien jolies ainsi que le pont en verre lumineux.

Le parc était très agréable. On avait acheté de quoi pique-niquer. On est monté en haut d’une de ces fameuses collines profiter de la table dans le kiosque avec la vue sur les alentours. Ensuite on a fait le tour du parc en passant, entre autre, par la grotte pleine de plaques avec des écriture chinoise, très sympas.

La visite de cette ville s’est arrêté la, sans détailler les remplissages de ventre multiples et variés.

A lire aussi...

Ce contenu a été publié dans Chine, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Yangshuo et Guilin, des collines partout

  1. Ping : La rivière Li, à Yangshuo, dans la région de Guilin | CN KICK

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>